Historique Réactions Chat Björkgraphie Downloads Spéciale Liens Sondage
Accueil
Paroles L'inspiratrice Forum Photos News Discographie Mailing-List Livre d'or

 

Biographie

 

Le 21 novembre 1965, Björk Guðmundsdóttir, signifiant "la fille de Gudmund", voit le jour à Reykjavik (en Islande pour ceux qui ne suivent pas). Toute petite elle étudie la musique, le piano et la flûte ; vivant au milieu d'une communauté hippie elle grandit au rythme d'artiste comme Jimmy Hendrix ou Eric Clapton. En 1977 la mère de Björk, Hildur Hauksdóttir, est contactée afin lui fait enregistrer un disque intitulé Björk et composé de reprises. Ce disque est vendu à 7000 exemplaires et est à ce jour très rare.
A l'adolescence, fin des années 70, Björk est engloutie comme l'Islande par la vague punk : elle appartient à des petits groupes tels que Spit and Snot ou Exodus mais tout ceci n'est qu'éphémère. C'est au début des 80's que Björk forme son premier "vrai" groupe du nom de Tappi Tikarass, avec celui-ci elle fera 2 albums : Bitid Fast I Vitid, puis Miranda ; elle aura même l'occasion de passer à la télé islandaise dans une émission musicale. En 1983 le groupe se sépare mais de nouvelles unités remplacent les partants, le groupe Kukl se forme. Ils enregistrent 2 albums édités en Islande et en G-B, The Eye et Holidays In Europe, ils partent aussi pour une "tournée" européenne, un enregistrement d'un concert est d'ailleurs à Paris connu sous le nom de Kukl In Paris.
Entre 1985 et 1986 Björk apprend qu'elle est enceinte d'un des membres de Kukl, Thor Eldon avec qui elle se mariera un peu plus tard avant de divorcer, elle accouchera le 8 juin 1986 d'un garçon nommé Sindri. Le groupe Kukl connaît quelques changements et prend une allure plus pop et s'appellera désormais Sykurmolarnir, le groupe sort un premier single intitulé Ein Mol'a Mann. Le groupe est repéré par le label One Little Indian, il est renommé en The Sugarcubes (traduction de l'islandais) et le single lui en Birthday afin d'être diffusé en G-B. Suivent deux autres singles puis l'album Life's Too Good en 1988 qui est couronné de succès. En 1989 ils remettent ça avec Here Today, Tomorrow Next Week qui lui est beaucoup moins bien accueilli. Entre 90 et 91 c'est la pause, Björk en profite pour enregistrer le très bon Gling-Gló avec le trio jazz Guðmundar Ingólfssonar. Après cet intermède les Sugarcubes sortent leur troisième album Stick Around For Joy et lors de la tournée qui suivit, ils firent leurs adieux à la fin du dernier concert à New York.
1993, après la dissolution Björk part pour Londres pour y préparer son premier album solo. Elle s'entoure pour cela de Nellee Hooper et sort donc Debut qui est tout de suite accueilli avec d'excellentes critiques et qui se vend à près de trois millions d'exemplaires, c'est la révélation ! En 94, profitant de l'élan de Debut elle lance le disque de remixes The best mixes from the album Debut for all the people who don't buy white label. Tout de suite après en 95 elle lance son deuxième opus Post qui dépassera Debut au niveau des ventes, Björk y est accompagnée de Graham Massay de 808 State et du producteur Howie B. Un peu comme Debut il sera suivi d'un album de remixes reprennant presque toutes les chansons de Post : Telegram.
1996 c'est l'année noire pour Björk : elle pète tout d'abord les plombs sur une journaliste à Bangkok qui la collait de trop près depuis une semaine ; sachons quand même que Björk s'est excusée en lui envoyant des fleurs quelques jours plus tard. Mais les malheurs ne sont pas finis : en septembre un fan au cerveau un peu ramolli lui envoit un colis piégé rempli d'acide sulfurique avant de se suicider avec I miss you en toile de fond et en filmant le tout, charmant le bonhomme. Euh à ne pas imiter siouplait... Après ça Björk manque d'arrêter sa carrière et décide de se réfugier en Espagne, c'est ici même qu'elle composera son troisième opus ; Homogenic. Pour ce faire elle fait appel au génial Mark Bell de LFO et à l'Icelandic String Octet ; le disque sort en 1997 avec le succès qu'on connait. Elle utilise l'année 98 pour faire une tournée mondiale pour ensuite se reposer en Islande en 99.
Durant cette même année 99 elle tourne avec le danois Lars Van Trier le film Dancer In The Dark dont elle signe la BO sous le nom de Selmasongs. Björk y interprète Selma une jeune mère aveugle qui fera tout pour sauver son fils de la cécité ; elle sera très marquée par ce rôle et affirmera ne plus recommencer d'expérience cinématographique. Le film remporte la Palme d'Or à Cannes 2000 et Björk le prix d'interprétation féminine.
Après cette apparté au cinéma Björk repart en studio pour préparer son quatrième album (si on ne compte pas Selmasongs) : Vespertine. Ici elle s'entoure de nombreux collaborateurs ayant chacun pour mission de réaliser une partie de chanson avec des sons sans en connaitre le vrai but final ; parmi eux on retient le duo Matmos qui accompagnera la miss durant le Vespertine Tour. Le disque sort en septembre 2001 et est suivi de la tournée, Björk ne se montrera que dans de très petite salle, voire dans des églises étant donné l'allure très confidentielle et calme de l'album. Les places coûtent une fortune et seuls quelques privilégiés auront eu le droit d'assister à la messe de madame (et oui Björk faut le dire : t'as pas super assuré sur ce coup) ; bref le spectacle fut grandiose... pour ceux qui étaient là.
Maintenant Björk nous a concocté un deuxième petit avec l'aide de Matthew Barney et va donc être un peu inactive. Sa maison de disques prend le relais pour nous sortir le Greatest Hits (pas besoin de détail) et le Family Tree (coffret de 6 cd contenant diverses chansons "inédites") d'ici octobre.

 

Voilà, c'était une petite biographie de notre Björk, pour plus de détail je vous conseille les 2 livres qui sont présentés dans la discographie.

 

©2001-2002 Astro-Björk par L.Gotté